3 raisons de Sous-traiter son community management pour mieux régner

 

Community management 3 raisons deleguer investir

 

Introduit par les plus grandes multinationales, le community management est rapidement devenu une pratique universelle presque indispensable. Avec le développement des réseaux sociaux et l’augmentation de l’activité des entreprises sur ces plateformes, le besoin de gérer son image numérique n’a pas tardé à se faire sentir.

Le community manager par définition se charge de construire et d’entretenir des relations qualifiées et durables avec sa communauté. Il s’agit aujourd’hui d’un levier puissant pour les marques dans l’amélioration de leur performance notamment grâce à son pouvoir de fidélisation. Sous-traiter son community management à un expert ou un freelance vous permettra de vous concentrer sur la stratégie, et de laisser la partie réponse et animation à un freelance ou une agence de social média.

Toutefois s’il est une règle d’or à ne pas oublier c’est que les réseaux sociaux ne dorment jamais. Rester connecté en continu et produire un contenu diversifié et qualifié est un véritable challenge.
Déléguer pour mieux régner.

On vous explique pourquoi il est important d’investir dans le community management, et surtout sous-traiter son community management

Bien gérer son buzz ?

Vous souhaitez faire émerger votre marque sur les réseaux et conquérir une poignée d’ambassadeurs ?

Construisez une communauté grâce au community management, elle se chargera de relayer le message pour vous. Le bouche à oreille reste un des procédés les plus efficaces lorsque l’on est encore une petite structure en manque de notoriété puisqu’il induit une relation de confiance. Si votre communauté adhère à vos messages, elle ne manquera pas d’interagir et de les relayer à sa propre communauté (amis, followers…). En revanche, le bouche à oreilles peut aussi avoir des conséquences négatives, si le message est transformé par exemple, c’est ce que l’on appelle le « bad buzz ».

Les community managers ont pour rôle dans ce cas de calmer l’hémorragie et de faire l’intermédiaire entre la marque et les internautes… 24h/24h et 7j/7j.  Concrètement seule les grands groupe peuvent gérer en interne leur community manager. Sous-traiter son community management vous permet d'avoir un expert. Celui-ci gérera plusieurs comptes mais cela reviens moins chère qu'un community manager à plein temps.

Un job à plein temps

Le community manager ne se réduit pas à publier des posts.  Son objectif : interpeller et faire interagir un maximum sa cible ou communauté.

Pour réussir, il est important de réaliser une veille quotidienne sur les contenus pertinents à partager, une analyse concurrentielle pointue pour se démarquer, une étude des statistiques pour évaluer la diversité des profils, une identification updatée des influenceurs à suivre…

Un travail quotidien relativement chronophage qui nécessite de maîtriser les fonctionnalités des réseaux sur le bout de doigts. C’est pourquoi même les plus petites structures aujourd’hui font appel et Sous-traiter leur community management à un community manager dédié à leur compte ou en freelance.

Savoir manipuler les outils

Pour être plus performants, les community managers comptent sur leur boîte à outils souvent bien remplie. Le développement de ce nouveau métier et des réseaux sociaux a entrainé la création de nombreux logiciels : outils de veille de mots clés ou e-réputation, analyse de statistiques, growth hacking, automatisation ou programmation de posts, interfaces d’animations pour jeu concours… La connaissance de ces outils est primordiale pour développer vos comptes de manière pertinente et qualifiée.

Vous l’aurez compris, le community management ne s’improvise pas. En plus des caractéristiques techniques du job, votre futur community manager saura être créatif et vous proposer une ligne éditoriale riche et distinctive qui viendra booster votre brand content. Bref, une opération rentable à tous les niveaux !

D’autres articles sur le Community Manager

Quels sont les réseaux sociaux qui génèrent le plus de trafic pour les marques ?

Actualité et Publicité, deux types de contenu à maîtriser sur les réseaux sociaux

Comment trouver un community manager adapté à vos besoins, quel budget prévoir ?

 > Présentez votre projet et recevez une estimation personnalisée et les profils des CM freelance les plus adaptés