Les relations presse : comprendre le métier pour mieux choisir son agence ou freelance

 

 

 

Bien que généralisées et largement pratiquées, les relations presse demeurent toujours un peu obscures dans l’esprit des professionnels ; peut-être est-ce parce que les attachées de presse travaillent dans l’ombre des marques… pour les mettre en lumière ! On a tendance à oublier que derrière un article sur un nouveau service qui va nous changer la vie ou un reportage sur la dernière bonne adresse à tester, se cache souvent une petite main qui au départ, a glissé l’info au journaliste.

« Faire des RP », concrètement, c’est mettre en place une stratégie de moyens pour faire en sorte que les journalistes s’intéressent et parlent de vous et il est très souvent nécessaire de s'appuyer sur une agence de relations presse.  On peut penser à tort qu’il suffit d’avoir un concept, un produit ou un service innovant, alors qu’en réalité la clé des RP réside dans cette règle de 3 : envoyer le bon message, au bon moment, à la bonne personne. Facile vous avez dit ?

Le bon message

Vous connaissez votre marque/entreprise sur le bout des doigts, vous avez convaincu vos clients et même vos investisseurs avec un pitch bien rodé mais celui-ci est-il adapté aux médias ? L’attachée de presse a l’avantage d’avoir un œil extérieur et ainsi la capacité de pointer du doigt les éléments qui lui permettront de raconter votre histoire, sous un angle journalistique. Une anecdote sur vos débuts, un trait de votre personnalité, un emblème de votre marque, chaque détail compte lorsqu’il s’agit de se démarquer auprès des journalistes.
Concevoir un dossier de presse ou un communiqué de presse, c’est maîtriser l’art du storytelling.

Au bon moment

Les journalistes reçoivent des dizaines voire des centaines de communiqués de presse par jour. Déjà sur-sollicités, ils suivent en général un planning rédactionnel qui leur permet de ne pas s’éparpiller. Le rôle de l’attaché de presse est de s’attacher à ces prévisions (par thème, par saison) pour atterrir dans leur boite mail au bon moment. C’est ce que l’on appelle aussi les marronniers de la presse : l’arrivée du printemps, la fête des mères, les tendances de la rentrée… En revanche, il faut savoir anticiper. On compte en moyenne 2 à 3 mois entre l’envoi du communiqué et la parution de l’article (en fonction de la périodicité des supports). Personne ne s’étonne dans les agences de relations presse de préparer Noël au mois de Septembre…

A la bonne personne

Industrie de la mode, de la beauté, du vin, des nouvelles technologies… au cœur des rédactions, les journalistes se répartissent les domaines selon leur spécialité. Les attachés de presse se doivent d’identifier des contacts qualifiés au sein de supports stratégiques selon le secteur de son client. Une veille quotidienne qui leur permet d’entretenir leur réseau et de garder une longueur d’avance sur les sujets à venir.

En confiant vos relations presse à une agence ou un freelance spécialisé, vous êtes assuré d’obtenir une couverture médiatique au terme de votre campagne, même s’il est difficile d’estimer un nombre d’articles attendus au départ. N’oubliez pas que c’est le journaliste qui tient la plume au final !

 

D'autres articles sur les relations presse

Comment mesurer l'impact d'une campagne de relations presse 

Comment évaluer les relations presse 

Pourquoi cibler les influenceurs

 

Quel budget pour une campagne de relations presse ?

 

Décrivez votre projet de relations presse et obtenez une estimation personnalisée