INTERVIEW Florent Hernandez CEO Sociallymap

interview communication marketing

Interview Florent Hernandez – CEO Sociallymap

1 / Florent, présentez- nous votre parcours.

Bonjour, et tout d’abord un grand merci de m’avoir invité à prendre la parole ici. Je m’appelle donc Florent, j’ai 32 ans. Je suis avant tout passionné par le Web au sens large.

Nous évoluons dans un univers au sein duquel les choses vont extrêmement vite. Il ne se passe pas un jour sans qu’une nouvelle application ne sorte, ni sans qu’une autre ne disparaisse d’ailleurs… Les consommateurs, leurs attentes, leurs comportements et leurs besoins changent à vitesse grand V, aidés par des technologies toujours plus innovantes et un monde lui même en pleine mutation.

Cette rapidité d’évolution rend ce secteur très excitant. J’estime être très chanceux et heureux d’assister à cette révolution.

Florent Hernandez sociallymap

Florent Hernandez

C’est donc dans ce contexte que j’ai décidé de créer la société Alhena, agence de communication digitale, à Aix en Provence en 2011, directement après mes études (ingénieur + marketing).

L’envie était d’accompagner des entreprises dans la construction de leur stratégie digitale. Cela inclut la partie « site internet » évidemment, mais également « application mobile » et bien-sûr l’ensemble des leviers web-marketing : e-mail, réseaux sociaux, publicité en ligne, affiliation, marketing d’influence, marketing de contenu etc…

Aujourd’hui l’agence compte de nombreux clients, aussi bien des TPE ou start-up que des PME ou des grands comptes.

Enfin, nous avons créé notre logiciel phare : Sociallymap, initialement pour répondre aux besoins de nos clients « agences », mais le logiciel a vite dépassé ce cadre…

equipe sociallymap

2/ Qu’est-ce qui vous a motivé à lancer Sociallymap ?

Initialement, nous proposions à nos clients des prestations de community management et de stratégies Social Media. Cette offre a remporté un vif succès, et étant initialement tout seul au sein de la société, j’ai rapidement atteint ma capacité maximum de clients simultanés. Accepter de nouveaux clients aurait inévitablement fait perdre en qualité de prestation, ce qui n’était pas envisageable.

Pour gagner du temps et être plus efficace sans perdre en qualité, j’ai identifié les tâches les plus chronophages et celles qui avaient le moins de valeur ajoutée. Tâches que j’ai décidé d’automatiser.

Une bonne dizaine d’outils mis bouts à bouts m’ont donc permis d’automatiser des publications sur les réseaux sociaux par exemple, me permettant ainsi de me concentrer sur des tâches pour lesquelles j’avais plus de valeur comme la création de contenus qualitatifs, la stratégie, le monitoring ou la gestion des conversations sur les réseaux.

Malheureusement, je dépendais de trop de logiciels différents, à stabilités inégales, à tarifs volatiles et à maintenances aléatoires… J’ai donc décidé de créer mon propre outil : Sociallymap.

logo sociallymap

Aujourd’hui Sociallymap ne sert plus seulement à publier des informations sur les réseaux sociaux, mais permets d’effectuer de la veille, de la curation de contenu, ou de déployer des programme d’Employee Advocacy ou de Social Selling.

sociallymap logiciel automatisation réseaux sociaux

Nous comptons aujourd’hui plus de 10.000 utilisateurs, parmi lesquels start-up, TPE, PME et grands comptes.

3/ Les fonctionnalités des réseaux sociaux évoluent constamment. Comment restez-vous à jour ?

Comme dit en introduction, le web est une passion. A ce titre, je suis abonné à beaucoup de sites, je lis énormément d’articles. La veille n’est pour moi pas une contrainte. Ces lectures me permettent de rester à jour sur l’évolution technique des réseaux sociaux, mais également sur les comportements des internautes, ou sur les grandes tendances.

social média

Au-delà des fonctionnalités des réseaux sociaux, c’est je pense avant tout les besoins des internautes et les habitudes des consommateurs qu’il faut surveiller, car au final, les réseaux sociaux eux même collent à ces besoins.

De notre côté, c’est d’une part en étant proche de nos utilisateurs que nous parvenons à rester à jour sur ces sujets, et d’autre part en appliquant à nous même ce que nous proposons à la vente.

Enfin, notre application Sociallymap se connecte aux principaux réseaux sociaux. Nos équipes de développement sont donc en lien permanent avec ces plateformes, pour anticiper les changements techniques fréquents.

Tous les réseaux sociaux ou presque mettent à disposition des développeurs des accès spéciaux, qui leur permettent d’anticiper les changements.

4/ Quelle est la relation entre les réseaux sociaux et le marketing de contenu ?

Pendant longtemps, les réseaux sociaux ont été un lieu d’échange, ou nous pouvions discuter avec nos proches, nos amis, ou nos contacts professionnels. Nous pouvions leur partager des contenus que nous jugions intéressant, créant ainsi du trafic vers les sites web émetteurs. Les réseaux sociaux étaient (et sont toujours) des sources d’acquisition de trafic importantes.

Aujourd’hui cela est un peu en train d’évoluer. Les réseaux sociaux sont toujours des sources d’acquisition de trafic et des lieux pour échanger mais ils deviennent également des endroits ou nous pouvons directement créer du contenu. Par exemple, avec Pulse, Linkedin permet de blogguer directement dans la plateforme, plus besoin de blog indépendant.  Cela répond à un besoin de personal branding exprimé par les utilisateurs. Autres exemples flagrants : Instagram et Snapchat, qui sont deux des plus importants réseaux : nous créons du contenu directement dans les applications.

Les réseaux sociaux ont donc 3 rôles : créer ou partager du contenu, en plus évidemment du rôle historique de commenter le contenu et de générer des conversations.

content stratégie reseaux sociaux

Il est évident aujourd’hui pour une marque d’être présente sur les réseaux sociaux, ne serait-ce que pour être visible de ses consommateurs. Les consommateurs aujourd’hui sont autonomes sur le web. Ils effectuent 80% de leur parcours d’achats et de leur prise de renseignements de manière autonome. Ils ne contactent des vendeurs que pour finaliser leurs actes d’achats. Les marques doivent donc être présentes via du contenu adéquat au moment même ou les consommateurs effectuent ces recherches et ses prises de renseignements. Être présent au bon timing, au bon endroit : sur les réseaux sociaux.

Le marketing de contenu est un enjeu majeur pour les entreprises, pour de nombreuses raisons comme le référencement naturel, la notoriété, l’inbound marketing, la marque employeur etc… Le fait d’y associer la stratégie de réseaux sociaux est primordial, pour assurer une visibilité aux contenus, amplifier la génération de leads, générer du trafic etc...

Chez Sociallymap, nous mettons en place énormément de programmes d’Employee Advocacy au sein d’entreprises ayant déjà adopté des stratégies de contenus, mais souhaitant amplifier leur impact. Grâce à notre application mobile Ambassador, les collaborateurs et leurs profils sociaux pro ou perso sont alors mis à contribution dans un système gagnant-gagnant.

ambasadeur marketing influence

5 / Quels types de compétences / qualités pensez-vous qu’il faut avoir pour performant sur les réseaux sociaux ?

Avant tout, les réseaux sociaux sont pour les consommateurs des lieux de découverte. En aucun cas ils ne sont là pour acheter des produits. Les discours commerciaux sont donc à bannir, au profit des messages apportant de la valeur ajoutée aux lecteurs.

Les meilleurs messages sur les réseaux sociaux sont ceux suscitant de l’émotion : de la joie, de l’empathie, de la compassion, de la satisfaction, des réponses à une problématique ou a des problèmes divers. Ce n’est pas pour rien que les contenus qui marchent le mieux sont les bébés chiens, les « lol cats », les tutoriels (pour le grand public), ou les livres blanc et infographies (pour les professionnels). Ces contenus apportent de la valeur, ou suscitent de l’émotion.

Pour être performant sur les réseaux sociaux, il faut avant tout savoir prendre du recul, et anticiper les attentes des abonnés. C’est pour moi la clé de la réussite sur les réseaux sociaux. Il faut publier du contenu adéquat, sans quoi tous les efforts sont vains.

D’autres qualités sont également extrêmement importantes pour réussir sur les réseaux sociaux, je ne peux malheureusement pas tout détailler ici : sang froid, réactivité, imagination…

6/ Utilisez-vous le marketing d’influence dans le cadre de Sociallymap ?

Evidemment. Le marketing d’influence a plusieurs vertus. D’une part, d’un point de vue purement financier, cela génère des recettes, par les nouveaux clients que cela nous apporte. Les influenceurs ont, par définition, le pouvoir d’influencer. Les consommateurs en quête de solutions logicielles lisent les blogs influents pour prendre des avis. Être présent sur ces blogs génère donc du trafic, et finalement, des leads.

influence marketing

D’autre part, le marketing d’influence permet de crédibiliser notre solution. Lors de la phase de recherche des consommateurs dont je parlais plus haut, il est important que la solution qu’on propose apparaisse comme une éventualité possible. Au cours de ses recherches, l’internaute va faire un benchmark de solutions pouvant répondre à son besoin. La crédibilité est primordiale pour apparaître en bonne position dans ce classement. Si le tarif et/ou les fonctionnalités feront la décision finale, la crédibilité ouvre ou ferme la porte d’entrée…

7/ Pour finir, quels conseils donneriez-vous à une start up ou une PME qui se lance sur les RS ?

Être soi même. Il est impossible de tricher sur les réseaux sociaux, les internautes jugent sévèrement le manque d’authenticité.

Jouer sur le fait d’être une start-up, et jouer de votre capital sympathie, à défaut d’avoir un capital financier important.

succes social média start up

En tant que start-up ou TPE-PME, vous n’avez peut-être pas la force financière d’un grand groupe, mais vous avez le capital sympathie pour vous, la réactivité, la flexibilité, qui vous permet d’engager les conversations, de sortir du cadre, de vous tromper, de recommencer 😉

B

Pour suivre Sociallymap

By | 2017-04-13T06:25:54+00:00 avril 11th, 2017|

About the Author:

Photo du profil de Bruno Langlade
Mes expériences en agence et chez l’annonceur m’ont amené au constat qu’il est difficile d’identifier un prestataire spécialisé pour un projet en communication tant il en existe en France. Le nombre d’agences en capacité de répondre est souvent trop important ; comment faire le bon choix, trouver celui qui sera le plus performant ? Feat’R est né de ce constat : il existe des milliers d’agences, comment trouver celle qui me correspond ?
Aller à la barre d’outils