M-commerce : Vendre via mobile un investissement stratégique !

Pourquoi investir dans le m-commerce ?

M-commerce

Alors que le marché du e-commerce pesait plus de 60 milliards d’euros en 2015, son cousin, le m-commerce, n’en est encore qu’à ses prémices et peine pour le moment à réellement décoller.

Malgré l’essor incroyable du mobile et l'augmentation significative des campagnes de marketing mobile et l’importance dont il s’est doté sur le web (50% du trafic internet), les consommateurs ont encore des difficultés à faire des achats via ce canal.

Une question de sécurité ? de confiance ? de praticité ?

Aujourd’hui, la majorité des clients favorisent encore l’ordinateur pour passer commande.

Dans ce contexte, il est légitime de se demander si un investissement dans le m-commerce est un choix judicieux.

Quelques pistes de réflexion avant de vous décider :

Qu’est-ce que le m-commerce ?

Contrairement aux idées reçues, le commerce mobile ne correspond pas seulement aux achats passés par un smartphone. Le terme « mobile » est ici relatif à tous les achats passés en mobilité, on y retrouve donc aussi bien les téléphones que les tablettes ou même les smartwatches.

De ce fait, le m-commerce ne s’appuie pas seulement sur les applications mobiles. Les achats passés par un navigateur mobile, sur un site internet classique, est aussi du m-commerce. Néanmoins, la plupart des marques qui se sont lancées dans ce secteur ont préféré développer une application annexe au site web, par soucis d’expérience utilisateur et d’image de marque.

Le m-commerce induit ainsi de forts investissements de temps et d’argent puisqu’il va demander de repenser sa stratégie et de l’adapter à un nouveau mode de consommation et type de consommateur.

Un investissement stratégique pour tous ?

Selon une récente étude Criteo, les secteurs qui obtiennent les meilleurs taux de vente sur mobile sont par ordre décroissant : le luxe et la mode, les grands détaillants (Amazon, Vente Privée, Fnac…), les produits de beauté, les produits sportifs et enfin la maison.

Si le marché du m-commerce semble représenter un véritable eldorado pour le secteur du BtoC, les entreprises BtoB elles ne considèrent pour l’instant pas le mobile comme un canal stratégique

Pour réussir, il est important de réaliser une veille quotidienne sur les contenus pertinents à partager, une analyse concurrentielle pointue pour se démarquer, une étude des statistiques pour évaluer la diversité des profils, une identification updatée des influenceurs à suivre…

La clé du succès ?

Une application interactive et attractive. Il est important de considérer le mobile, non pas comme un petit écran de votre site e-commerce mais comme une toute nouvelle vitrine. 54% des ventes sur mobile sont réalisées via une app contre 46% sur site mobile.

Ne vous contentez donc pas d’adapter votre site en responsive design, développer une vraie stratégie (offre et contenu) pour aller chercher vos consommateurs « mobiles ».

Bientôt un indispensable

Quand on voit l’importance qu’ont pris les objets connectés dans notre quotidien, il est impossible d’imaginer que demain, nous n’achèterons pas nos courses en tapotant sur l’écran de notre smartphone

Bien qu’encore à ses débuts, les chiffres montrent que le m-commerce tire le e-commerce vers le haut ; en 2015, les transactions sur mobile ont augmenté de 117%, et devraient encore croître de 44% en 2016 (étude RetailMeNot).

Notre conseil : prenez une longueur d’avance, le m-commerce sera bientôt un indispensable !

D'autres articles sur  le marketing mobile

À quoi ressemble l’avenir du marketing mobile ?

Infographie sur l'évolution du marketing mobile

Le marketing mobile quels sont les enjeux et les outils

Nous accompagnons les annonceurs à identifier l'agence de marketing mobile la plus adaptée à leurs attentes

> Présentez votre projet de marketing mobile et obtenez une sélection d'agence personnalisée 

By | 2017-03-15T13:32:15+00:00 juillet 18th, 2016|

About the Author:

Photo du profil de Bruno Langlade
Mes expériences en agence et chez l’annonceur m’ont amené au constat qu’il est difficile d’identifier un prestataire spécialisé pour un projet en communication tant il en existe en France. Le nombre d’agences en capacité de répondre est souvent trop important ; comment faire le bon choix, trouver celui qui sera le plus performant ? Feat’R est né de ce constat : il existe des milliers d’agences, comment trouver celle qui me correspond ?
Aller à la barre d’outils