Interview de Gabrielle Béal responsable de la communication Gymlib

interview communication marketing

Interview de Gabrielle Béal responsable de la communication Gymlib

Gabrielle, présentez- nous votre parcours.

Après une prépa littéraire suivie d’un Master au CELSA, j’ai débuté ma carrière au pôle corporate d’Extrême, une agence de communication 360°. 5 ans plus tard, j’ai décidé d’envoyer une candidature spontanée chez Gymlib.com.

Envie de travailler pour une seule marque, de construire et développer l’image d’une marque en devenir, et de travailler dans un domaine qui me passionne personnellement : le sport. Je suis aujourd’hui responsable de la communication de Gymlib.com depuis l’été 2015.

Gabrielle Béal responsable communication Gymlib

Gabrielle Béal

Qu’est-ce qui vous a séduit particulièrement chez Gymlib ?

- l’audace du concept

- la dimension digitale : on est avant tout un site internet. On découvre chaque jour de nouvelles fonctionnalités, de nouvelles techniques pour optimiser notre produit.

- l’état d’esprit assez décalé qui avait déjà été installé sur le site et les réseaux sociaux : pas de performance, de dépassement de soi mais du sport pour le fun

- l’ambiance startup où l’on peut voir directement l’impact de chaque action

B

Les bureaux de Gymlib

Bureau Gymlib

B

L’expérience utilisateur est de plus en plus importante. Comment la travaillez-vous sur votre site internet ?

Nous avons refait le site internet cet été : nous nous sommes entourés d’un graphiste mais aussi d’un UX designer. Nous avons repensé avec lui le parcours client pour proposer le site le plus intuitif possible. En plus d’un benchmark poussé, nous avons pris en compte les remarques de nos utilisateurs : via un questionnaire client mais aussi via les commentaires remontés par notre service SAV.

L’expérience utilisateur est primordiale pour nous :  l’utilisateur doit pouvoir acheter son pass Gymlib.com en quelques secondes et quelques clics. S’il doit chercher l’information, il risque de quitter le site plus vite que prévu, et sans achat. C’est le nerf de la guerre !

Quels leviers utilisez-vous pour développer la notoriété de Gymlib ?

Nous activons plusieurs leviers, les principaux sont :

- le webmarketing

- les partenariats

- les Relation Presse

- la mise en place d’une offre de parrainage représente aussi un levier important car le bouche à oreille est essentiel à notre stade de développement.

Les réseaux sociaux sont de plus en plus importants dans la communication actuelle. Selon vous, sont-ils indissociables d’une stratégie d’acquisition de client ? Et quels réseaux favorisez-vous en priorité ?

Facebook est un très beau canal d’acquisition pour nous, il fait partie intégrante de notre stratégie d'acquisition. Nous faisons régulièrement des campagnes via Facebook Ads, et les résultats sont plus que satisfaisants.

Une présence sur les principaux réseaux est également importante, mais s’il n’y a pas de budget alloué derrière, cela concerne plus l’image de marque que la notoriété. Aujourd’hui, avoir une page Facebook et une page Linkedin est devenu incontournable pour une entreprise. C’est un réflexe d’aller consulter ces pages, aussi bien de la part de clients potentiels que de la part d’employés potentiels. Nous animons donc régulièrement nos pages Facebook, Twitter, Linkedin et Instagram.

B

B

Le rôle des influenceurs dans le marketing et la vente est de plus en plus important, utilisez-vous le marketing d’influence dans le cadre de Gymlib ?

Les influenceurs sont des leaders de tendance et peuvent être de parfaits ambassadeurs pour développer la notoriété d’une startup. Nous avons fait des partenariats privilégiés avec des blogueuses fitness au lancement de Gymlib.com, certaines ont collaboré activement sur notre blog.

Aujourd’hui, nous ne voulons pas de contrat exclusif avec quelques blogueurs. Nous préférons contacter les influenceurs pour qui nous avons un coup de coeur : un expat à Paris qui partage ses bons tuyaux avec d’autres expats, une influenceuse lyonnaise qui donne une mine de bons plans dans sa ville, un runner qui prodigue des conseils pour préparer un marathon, …

Nous cherchons avant tout des personnes qui sont cohérentes avec notre concept et notre état d’esprit !

Il faut aussi garder en tête que les plus grands influenceurs sont souvent inaccessibles pour des startups qui ont des budgets restreints. Mais certains sont prêts à donner des coups de pouce sans contrepartie financière, il faut oser 😉

B

Le visuel de la campagne Gymlib

Gymlib visuel communication

B

Pour finir, auriez-vous des conseils à donner aux futurs communicants ?

Quand on s’occupe de la communication dans une startup, on comprend que le budget n’est pas la seule ressource. L’audace est la 1 ere ressource principale pour faire de la communication !

Il n’y a pas de science exacte : il faut oser, tester, se tromper, analyser.

Le champ des possibles est infini dans la communication. Attention à ne pas se disperser en voulant tout faire.

Et ne jamais oublier cette apparente banalité : tout est communication ! De la personne qui répond au téléphone au mail envoyé pour changer son mot de passe, en passant par le décor du bureau. Ne rien négliger 😉

B

Pour suivre  Gymlib sur les Réseaux sociaux

By | 2017-03-15T14:19:35+00:00 février 20th, 2017|

About the Author:

Photo du profil de Bruno Langlade
Mes expériences en agence et chez l’annonceur m’ont amené au constat qu’il est difficile d’identifier un prestataire spécialisé pour un projet en communication tant il en existe en France. Le nombre d’agences en capacité de répondre est souvent trop important ; comment faire le bon choix, trouver celui qui sera le plus performant ? Feat’R est né de ce constat : il existe des milliers d’agences, comment trouver celle qui me correspond ?
Aller à la barre d’outils