Feat

SnapChat feat. Les médias français

 

Après les médias américains, anglais et australiens, au tour des Français de mettre un pied sur Discover, la plateforme développée à leur intention par l'application Snapchat.

Techniquement, les médias étaient déjà présents comme n'importe quel utilisateur sur le réseau social Snapchat. Discover permet aux médias retenus (Le Monde, Paris Match, L’Équipe, Konbini, Cosmopolitan, Vice, Melty et Tastemade) de proposer directement leurs contenus à tous les utilisateurs de Snapchat en France (8 millions quotidiennement).

Investir la planète Snapchat est un investissement important tant dans la création de contenu exclusif que dans la constitution d’équipes dédiées. Le réseau social américain exige en effet que chacun de ses partenaires publie au moins dix contenus différents quotidiennement.

L’opportunité d'une nouvelle audience pour les éditeurs français est l’un des atouts majeurs de Snapchat : 80% ont moins de trente ans selon l’institut Médiamétrie.

Les médias espèrent aussi profiter d'un nouveau marché publicitaire. Même si la monétisation de Snapchat n'en est encore qu'à ses débuts. Pour s’y retrouver, les médias présents sur Discover peuvent diffuser des publicités. Ces Snap Ads seront diffusées au sein des contenus créés pour l’occasion sur Discover. Ces publicités Snapchat prendront la forme de vidéos de 10 secondes. Les utilisateurs intéressés par ces publicités pourront faire un swipe vers le haut pour accéder au contenu en lien avec l’annonceur (ou zapper la publicité en swipant sur le côté).

Les premières marques à proposer ces publicités Snapchat en France via la régie du Monde sont Guerlain, Louis Vuitton, Schweppes et Dior Parfums.

featuring-article-snapchat-medias-publicite-snapads-regie