Feat

WeChat Feat. Dior

 

Pour séduire leur clientèle asiatique, les marques de luxe ont récemment investit WeChat (ou Weixin en chinois), une application mobile textuelle et vocale reliée aux réseaux sociaux, à Paypal et aux QR Code, développée par le géant chinois Tencent. Au-delà du nombre pharaonique de membres, 600 millions et 700 millions d’activités de géolocalisation par jour, les marques et les agences de social média viennent chercher ici, « l’expérience digitale ».

Les célèbres maisons françaises, géographiquement loin de ces fidèles clients, utilisent l’application pour rentrer dans leur quotidien et lever quelques barrières susceptibles de freiner leur consommation.

Ainsi, la marque Dior a récemment fait un joli coup de com en mettant en vente un sac à main en édition limitée pour célébrer la mise en ligne de sa boutique sur WeChat. Les stocks ont été épuisé en une demi-journée et les articles relayant l’opération auraient été lu près de 600 000 fois le jour du lancement de la campagne.

Pas étonnant lorsque l’on sait que le marché du commerce en ligne via smartphone représente 10% du commerce en ligne en chine et que 93 % des internautes chinois accèdent au web via leur smartphone. Alors que Louis Vuitton utilise l’application pour renseigner ses clients, Cartier les guide jusqu’à la boutique la plus proche, Hugo Boss présente ses défilés et Mont Blanc les incite à partager des photos.

Who’s next ?

Featuring Article wechat dior sac serie limitee